empuantir

empuantir

empuantir [ ɑ̃pɥɑ̃tir ] v. tr. <conjug. : 2>
• 1495; de en- et puant
Remplir d'une odeur infecte. empester. Gaz d'échappement, décharge qui empuantissent l'atmosphère. ⊗ CONTR. Embaumer.

empuantir verbe transitif Rendre un lieu puant, l'infecter ; empester : Égout qui empuantit un quartier.empuantir (synonymes) verbe transitif Rendre un lieu puant, l'infecter ; empester
Synonymes :
Contraires :

empuantir
v. tr. Infecter d'une mauvaise odeur. Cet égout empuantit le quartier.

⇒EMPUANTIR, verbe trans.
Infecter d'une odeur fétide :
Alors commencèrent d'apparaître les chancres et les ulcères. Et voici que le campement commença d'empuantir l'air. Mon père craignait la peste.
SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, p. 551.
Emploi pronom. à sens passif. Ces poteries (...) se laissent (...) pénétrer par les corps gras et s'empuantissent (BRONGNIART, Arts céram., 1844, p. 2).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Empuanti, ie, en emploi adj. Qui est infecté d'une odeur fétide. Changeant brusquement d'atmosphère, passant de la lourdeur maladive et empuantie de la cuisine à la pureté et à la fraîcheur printanières (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 234). b) Le synon. rare empuanter, verbe trans. Si vous voulez enlever ces charognes, vous nous rendrez un vrai service; elles nous empuantent depuis deux jours (VALLÈS, J. Vingtras, Insurgé, 1885, p. 368). N'est pas attesté par les dict. généraux.
Prononc. et Orth. :[], (il) empuantit []. Mais [] avec diérèse à la 2e syll. ds Lar. Lang. fr. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1495 « infecter d'une mauvaise odeur » (J. DE VIGNAY, Mir. hist., XXVIII, 114, édit. 1531 ds R. Hist. litt. Fr. t. 11, p. 503). Dér. de puant; préf. en-; dés. -ir. Fréq. abs. littér. :30.
DÉR. Empuantissement, subst. masc., rare. Action d'empuantir, de s'empuantir; p. méton. état d'une chose qui (s')empuantit. Elle mangea de l'ail et de l'échalotte, et cacha avec leur empuantissement l'odeur de ses ivresses (GONCOURT, G. Lacerteux, 1864, p. 163). []. Mais [] ds Lar. Lang. fr. Le mot est admis ds Ac. 1762-1932. 1re attest. 1636 ampuantissement (MONET); du rad. du part. prés. de empuantir, suff. -(e)ment1.

empuantir [ɑ̃pɥɑ̃tiʀ] v. tr.
ÉTYM. 1495; de em- (en-), puant, et suff. verbal.
Remplir d'une odeur infecte. Empester, puer. || Eaux souillées, égouts qui empuantissent tout un quartier.Pron. || Eau croupissante qui commence à s'empuantir.
Par métaphore et fig. Salir, souiller (→ Couvreur, cit. 8, Rousseau).
——————
empuanti, ie p. p. adj.
|| Un air empuanti.
CONTR. Embaumer, parfumer.
DÉR. Empuantissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • empuantir — EMPUANTIR.v. a. Infecter, répandre une mauvaise odeur, la communiquer. Cela empuantit toute la maison. Un cloaque, un égout qui empuantit tout le quartier. Empuantir quelqu un. Il a empuanti tout le monde de sonhaleine. Empuanti, ie. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • empuantir — Empuantir. v. a. Infecter, répandre, communiquer une mauvaise odeur. Cela empuantit toute la maison un cloaque, un esgoust qui empuantit tout le quartier. On dit aussi, Empuantir quelqu un, pour dire, Blesser l odorat par une mauvaise odeur. Il m …   Dictionnaire de l'Académie française

  • EMPUANTIR — v. a. Infecter, répandre une mauvaise odeur, la communiquer. Ce cloaque, cet égout empuantit tout le quartier. Empuantir quelqu un. Cet homme empuantit tout le monde de son haleine.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EMPUANTIR — v. tr. Infecter d’une mauvaise odeur. Ce cloaque, cet égout empuantit tout le quartier. S’EMPUANTIR signifie Devenir puant, infect. Les eaux de cette mare s’empuantissent, commencent à s’empuantir …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • empuantir — (an pu an tir) v. a. 1°   Infecter de mauvaise odeur. Cet égout empuantit le quartier. •   Avec ces torches de poix dont ils empuantissent la ville, HAMILT. Gramm. 7. 2°   Fig. •   C étaient bien les plus grandes salopes qui aient empuanti le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • empuantir — S empuantir, ou s empunaisir, et devenir puant, Putescere, Tetrum vel Foedum odorem capere. Estre empuanti, ou empunaisi. Putere, Foetere …   Thresor de la langue françoyse

  • empuantir — vt. => Empester …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • empester — [ ɑ̃pɛste ] v. tr. <conjug. : 1> • 1575; de en et peste 1 ♦ Rare Infecter de la peste (ou de quelque autre maladie contagieuse). « Une journée dans la ville empestée » (Camus). ♢ Fig. Empoisonner, corrompre. « Sa bonté et la délicatesse de… …   Encyclopédie Universelle

  • empoisonner — [ ɑ̃pwazɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1130; de en et poison 1 ♦ Faire mourir, ou mettre en danger de mort, en faisant absorber du poison. Empoisonner un chien. « Charles de France l avait empoisonné le jour où ils firent collation… …   Encyclopédie Universelle

  • empuantissement — ● empuantissement nom masculin Action d empuantir : L empuantissement des eaux. empuantissement [ɑ̃pɥɑ̃tismɑ̃] n. m. ÉTYM. 1636; de empuantir. ❖ ♦ Rare. Action d empuantir, de s empuantir …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”